? Pour accélérer sa transition écologique, l’Allemagne surtaxe l’avion ET baisse le prix du train.

Par Clément Rouget

INITIATIVES

Si l’Allemagne est loin d’être un pays-modèle sur le climat en Europe (¼ des émissions de Co2 de l’UE à elle seule - 10% pour la France -, et 11,2 tonnes annuelles émises par habitant contre 7,2 dans l’Hexagone), son dernier budget est une initiative politique intéressante dans le cadre de la transition écologique.

Le pays dirigé par Angela Merkel va dans le même temps fortement augmenter l’écotaxe sur les billets d’avion et baisser la TVA sur les billets de train, transport plus écologique.

Concrètement, dès le 1er avril 2020, l’écotaxe sur les billets d’avion va augmenter de 41% sur les vols internationaux (16€ par vol contre 10€ auparavant) et de 74% sur les vols domestiques (13€ contre 5,50). Mais la TVA sur les billets de train, va quant à elle, passer de 19 à 7% dès le 1er janvier prochain.

L’objectif est limpide : encourager les Allemands à se déplacer sur les rails et non dans les airs. Le transport aérien est responsable de 2 à 3% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Signe de cette volonté, le pays compte aussi ouvrir plus d’une centaine de lignes ferroviaires pour des raisons climatique. L’ambition globale est de doubler le nombre d’utilisateurs du train d’ici à 2030.

Éco-mots

Flygskam

Terme suédois qui désigne la « honte de prendre l’avion » pour des raisons écologiques.

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Newsletter Pour l'éco

Chaque vendredi. « Les immanquables de la semaine », ce sont vos grandes et petites infos incontournables qui alimenteront vos discussions du week-end. 
Inscrivez-vous gratuitement !

Bouton NL